Contrôle armoire de chantier

Impossible de faire autrement : pour la construction d’un bâtiment, quel qu’il soit, vous avez besoin d’électricité : travailler avec une meule, une foreuse, un ascenseur de chantier, même pour faire tourner la bétonneuse.

Chantiers particuliers

Vous êtes un entrepreneur d’habitations particulières, il y a 2 possibilités pour le maître d’œuvre de vous fournir de l’électricité:

  • Le maître d’œuvre demande à son voisin s’il peut utiliser temporairement son électricité en plaçant un branchement;
  • Si le maître d’œuvre ne souhaite pas être dépendant d’un voisin, il prévoit lui-même une armoire de chantier. Cette armoire de chantier doit cependant subir un contrôle avant qu’elle puisse être raccordée au secteur.

Le résultat sur l’attestation de contrôle de l’armoire de chantier doit cependant être positif avant que cette dernière puisse être raccordée au secteur électrique par le gestionnaire de réseau.

 

 

Chantiers professionnels

Sur les grands chantiers, il n’est bien entendu pas évident de prendre l’électricité chez un voisin. On utilise donc une armoire de chantier.

Le contrôle de l’armoire de chantier est obligatoire si on veut être raccordé au secteur électrique par le gestionnaire de réseau.
Contrôle d’armoires de chantiers sur les chantiers particuliers et professionnels

Tout comme pour les chantiers particuliers, un contrôle de l’armoire de chantier est demandé. Si l’attestation est positive, le gestionnaire de réseau peut raccorder l’armoire de chantier sur le secteur électrique.

 

 

Avant le contrôle de l’armoire de chantier

Veillez à ce que l’armoire de chantier dispose des éléments suivants :

  • Au moins 1 tableau électrique;
  • Une mise à la terre;
  • Des conducteurs;
  • Quelques prises.

Avant de prendre rendez-vous pour le contrôle de l’armoire de chantier, vous devez avoir un rendez-vous avec le gestionnaire de réseau. OCB peut ainsi effectuer le contrôle de l’armoire de chantier en temps utile et il reste du temps pour remédier à d’éventuelles infractions et demander un nouveau contrôle de l’armoire de chantier.

 

 

Déroulement du contrôle de l’armoire de chantier

Les prescriptions pour le contrôle de l’armoire de chantier sont imposées par le RGIE, le Règlement général sur les Installations électriques, et le contrôle doit être effectué par un organisme de contrôle. Le contrôle de l’armoire de chantier fait attention aux points suivants :

  • La présence et le placement de la mise à la terre;
  • Les tableaux électriques;
  • Attention : le courant de perte peut être de maximum 300 mA;
  • Il doit être prévu au moins 2 fusibles automatiques;
  • Il doit être prévu au moins 2 prises;
  • On effectue une mesure de la résistance de distribution et de la mise à la terre, une mesure d’isolement et une mesure de continuité du conducteur de terre.
Lorsque le contrôle de l’armoire de chantier est positif, l’installation peut être raccordée au secteur électrique.
Contrôle d’une armoire de chantier par OCB

Pour pouvoir effectuer le contrôle de l’armoire de chantier de façon correcte et rapide, veillez à ce que l’armoire de chantier soit aisément accessible et que le schéma unifilaire de l’installation électrique soit disponible. Si le contrôle de l’installation électrique temporaire est positif, le gestionnaire de réseau ouvrira le compteur.

 

 

A ne pas oublier à la fin des travaux de construction

Lorsque les travaux de construction sont terminés, il faut demander un raccordement définitif au secteur. Attention, car avant la mise en service de l’installation électrique définitive, celle-ci doit être contrôlée.

 

Une bonne armoire de chantier : les directives.

Toujours à votre disposition.
contrôle contrôle armoire de chantier RGIE nouveau contrôle organisme de contrôle
contrôle contrôle armoire de chantier RGIE nouveau contrôle organisme de contrôle