33 reviews
4,2/5
Découvrir plus

10 violations des inspections d'électricité

Chaque nouvelle installation électrique doit répondre aux normes imposées par le RGIE. Un organisme de contrôle constate des infractions ? Il a alors l’obligation de vous remettre un rapport de contrôle électrique négatif. Ce n’est toutefois pas la fin du monde. Bien au contraire. Car vous avez l’opportunité d’adapter votre installation pour la rendre sûre à 100 pour cent. Bien entendu, il vaut toujours mieux prévenir que guérir. C’est pourquoi nous dressons ci-dessous une liste claire des dix infractions les plus courantes.

Pas de schéma unifilaire et de situation ? Rapport de contrôle négatif

Le schéma unifilaire est une représentation schématique de l’installation électrique. Un schéma de situation est un plan du bâtiment qui indique tous les raccordements électriques. Ces schémas sont indispensables lors d’un contrôle électrique. Et aussi parce qu’ils indiquent quels éléments électriques il vaut mieux déconnecter en cas de problèmes. Le législateur vous autorise à établir ces schémas vous-même.

 

Câblage mal isolé

Ce problème mineur en apparence, qui provoque une perte de courant via un conducteur, peut avoir de graves conséquences, comme un incendie ou une électrocution. Il est parfois difficile de localiser l’endroit exact du problème. La solution ? Mettre l’installation sous une tension très élevée de 500 volts lors d’un contrôle électrique et ensuite mesurer à l’aide d’un testeur d’isolation. Cela peut parfois prendre un certain temps avant de pouvoir détecter avec précision où se situe le problème.

 

La mise à la terre n’est pas effective partout

La mise à la terre n’est pas connectée dans chaque prise de courant à la prise de terre générale ? Ou bien elle n’est pas présente partout ? Dans ce cas, il est impossible de faire fonctionner en toute sécurité des appareils électroménagers comme une machine à laver ou un réfrigérateur. Si lors d’un contrôle électrique, un contrôleur constate qu’une ou plusieurs prises électriques ne comportent pas de mise à la terre, des travaux d’aménagement seront nécessaires, comme creuser des saignées dans les murs et mettre à nu les lignes électriques pour raccorder à la prise de terre.  

as de schéma unifilaire et de situation ? Rapport de contrôle négatif.

Le tableau électrique diffère des schémas électriques

Il n’y a pas d’indications sur le tableau électrique ou elles ne correspondent pas aux schémas ? Dans ce cas, un contrôle électrique approfondi est indispensable. Sur la base des résultats, vous devrez alors établir un schéma unifilaire et de situation adéquat.

 

Dérivations non conformes

Quelqu’un a-t-il fait preuve d’un peu trop de créativité dans l’installation électrique de votre habitation ? Généralement, cela se voit aux dérivations non conformes sur des cloisons ou au-dessus du plâtrage. Mieux vaut donc réinstaller correctement ces circuits. Une fois les travaux terminés, procédez à nouveau à un contrôle électrique.

Vous avez reçu un rapport de contrôle électrique négatif ?

Absence d’éléments de calibrage

Surprotéger un circuit peut aussi être un problème. Ce phénomène survient lorsqu’aucun code couleur n’est visible quand vous enlevez le connecteur/protège-prise. La solution : placer des éléments de calibrage ou supprimer les bases existantes et les remplacer par des disjoncteurs à broche. Il est vivement recommandé de choisir du matériel portant le marquage CE.

 

Prises de courant mal encastrées

Nos inspecteurs tombent sur des prises de courant et des interrupteurs qui sont mal fixés dans le mur ? Aucun doute qu’ils vous délivreront un rapport de contrôle négatif. Pour obtenir un rapport de contrôle positif, vous devez d'abord faire installer correctement toutes les prises de courant et interrupteurs mal placés dans une boite encastrée spécialement conçue à cet effet.

 

Tableaux électriques avec interrupteur à tirette

Lors d’un contrôle électrique, il arrive encore parfois aux inspecteurs de trouver ce type de tableaux dans de très vieilles installations. Il faut absolument les remplacer par un interrupteur différentiel.

 

Du contrôle électrique au processus d’apprentissage

Vous avez reçu un rapport de contrôle électrique négatif ? Conservez précieusement ce rapport et remettez-le à votre électricien. Celui-ci verra ainsi immédiatement les défauts auxquels il faut remédier. Et il/elle pourra vous faire rapidement une estimation du montant des travaux d’adaptation nécessaires. 

Vous transformez ainsi un rapport de contrôle électrique négatif en un processus d’apprentissage positif. Vous avez encore des questions sur le rapport de contrôle à la suite d’un contrôle négatif ? N’hésitez pas à vous adresser à nos contrôleurs qui vous aideront avec plaisir.

Précédent
Toujours à votre disposition.